Alcheringa

Wwoof 4 – Bega (New South Wales)

Expérience chez l'habitant à Bega

La suite de l’aventure se poursuit à Bega, petite ville située tout juste entre Sydney et Melbourne près des plages de la côte Est. Je suis resté 10 jours à Bega avant de reprendre la route pour Melbourne. L’objectif de mon séjour à Bega est de visiter une usine de production du célèbre « Bega cheese », je ne sais pas absolument comment je vais mis prendre mais je reste persuadé que c’est possible….

Bega en quelques mots…

Bega est une ville de 4.537 habitants située au sud-est du New South Wales dans une vallée, dont elle constitue le centre économique. Le premier Européen à s’approcher de la zone était George Bass, qui a exploré la côte en 1797 dans le cadre de ses explorations de la côte australienne.

L’élevage de bœuf et la production laitière ont été menés dans la région à travers les années 1840. La production laitière s’est rapidement développée au cours des années 1860. En 1858, Tathra, ville côtière proche de Bega, a été utilisé comme port pour le transport des marchandises vers Sydney, et la Société vapeur Illawarra a été créée.

En 1860, « Tathra quai » a été construit, ce qui a permis la croissance et l’expansion de l’industrie laitière.

La région a reçu un nouvel élan à la fin des années 1870 quand l’or a été découvert dans la région de Bermagui. La ruée vers l’or Bermagui suivi rapidement en 1880. Deux ans plus tard, en 1882, la municipalité de Bega a été créée. Le Bega Dairy Cooperative Limited a été créée dans les années 1890. Le fromage de Bega est fabriqué par la société Bega Co-operative Limited, qui est l’une des plus grandes entreprises australiennes de production de fromage. Leurs produits sont exportés dans le monde entier et distribués à travers l’Australie et sont disponibles dans la plupart des supermarchés et magasins.

Mon expérience Wwoof à Bega…

J’ai été accueilli chez une famille merveilleuse, Dominique est avocat à Bega et Joanna travaille dans le social. Mon aventure à Bega ne s’est pas déroulée dans une ferme « classique » mais plutôt dans une grande propriété à 5 min du centre ville.

J’en ai profité, durant ces 10 jours de Wwoof, pour aider mes hôtes dans l’entretien de leur terrain (environ 15ha). Dés le premier jour sous la direction de Joanna, je me suis occupé des arbres à l’entrée de la propriété en disposant du mulch autour de ces derniers. Joanna qui avait un repas avec des amis m’a amené avec elle à Merimbula où j’ai pu visiter la ville pendant l’après-midi. Merimbula est une ville très touristique prisée par les habitants du Victoria pendant l’été.

Les jours suivants j’ai construit d’une clôture visant à protéger le potager des poules.. Ah maudites poules ! J’ai mesuré les dimensions du potager et pris les niveaux pour concevoir le plan de mon futur chantier. J’ai travaillé sur la clôture pendant 3 jours mes différents travaux ont été la découpe des bûches pour créer les supports puis creuser les trous pour les fixer tout en veillant à garder de belles lignes parallèles, une hauteur homogène et pour finir l’installation du grillage.

En pleine période de canicule, j’ai essentiellement travaillé le matin (3/4h) il a fait 45°C le jour le plus chaud.. pour l’anecdote les poules n’ont pas résisté à la chaleur ce jour là.. Comme autres petits boulots j’ai pu faire de la débroussailleuse pour nettoyer la parcelle des herbes envahissantes  et un peu de tronçonneuse pour le bois d’hiver.. oui il fait froid en hiver en Australie ! Cette expérience a été très riche, j’ai pu faire de nombreuses rencontres comme les amis de Dominique, leur fils Sébastien (artiste à Melbourne) et pleins d’autres personnes avec qui j’ai pu échanger.

Dominique a négocié avec un de ses amis, ingénieur en maintenance, pour m’organiser une visite dans la célèbre usine de fromage de Bega. Un grand merci à vous deux ça restera une expérience très enrichissante pou moi.

Visite de l’entreprise Bega Cheese

Dominique m’a arrangé une visite avec un de ses amis Rob dans la plus grande entreprise de la région. Rob gère la maintenance de l’entreprise. J’ai commencé la visite par la case habillage réglementaire : charlotte, blouse, lunette, protection pour les chaussures, casque.. oui un casque ! Une fois paraît pour la visite, j’ai suivis Rob jusqu’à l’aile emballage et conditionnement.

L’entreprise produit 16.500 tonnes de fromages par an, la section emballage et conditionnement est décomposée en 3 blocs entièrement automatisés. Des opérateurs veillent à la qualité du conditionnement et à la maintenance des machines. Plus de 450 personnes travaillent sur le site qui est récent il a seulement 12 ans et fait plus de 10.000 m². J’ai ensuite visité l’aire de production avec notamment la visite des nombreuses machines qui coupent le fromage suivant le produit demandé. Le nombre de machine est vraiment impressionnant, des centaines de personnes œuvrent aux bons fonctionnements du réseau automatisé. J’ai pu apercevoir différents types de fromage : du cheddar, du parmesan, colby cheese.. et le fameux fromage utilisé pour les Cheese burgers de Mc Donald.

L’entreprise exporte le fromage dans plus de 50 pays différents dans le monde entier comme par exemple au Moyen-Orient ou encore en Europe. L’odeur du fromage été vraiment très forte dans l’entreprise, un paradis pour moi grand amateur de fromage. Des bacs remplis de différents types de fromages stationnent  devant les machines en attendant leur tour pour l’emballage. J’ai pu voir en direct la machine qui découpe les sachets de parmesan « Italiano Parmesan » que j’ai utilisé avec mes pâtes à Sydney. Rob m’a aussi fait découvrir le système de refroidissement de l’entreprise et toute la section machinerie. La visite a duré plus d’une heure et à été très (très) instructive pour moi. Je remercie encore Rob pour cette super après-midi.

La suite de mon expérience Wwoof…

Directement après la visite j’ai eu la chance de participer à un raid de 30 km en VTT avec des amis à Dominique et notamment Rob. Dominique est passionné par les vélos et m’a donc prêté un super VTT pour le raid dans les montagnes proches de Bega. J’ai pu réitérer mon expérience en VTT deux jours après dans un autre raid de 30 km qui m’a cependant achevé.. (voir photo).

Pour la petite anecdote, lors de mon dernier jour entre l’installation de deux piquets pour la clôture, Dominique a allumé la télévision pour suivre la fin de la course locale et .. à mon grand étonnement Guillaume Bonnafond, le sportif de ma région, était en tête de la course à seulement 3km de l’arrivée !  Guillaume n’a pas gagné la course.. mais le voir premier à ce moment là m’a bien fait plaisir.

Pour conclure, ces 10 jours à Bega ont été très riches. Je me rappellerai de l’accueil de mes hôtes, de leur gentillesse mais aussi de la visite de la fromagerie, de l’Australien day (26 janvier) à Bega et de la colonie de chauve-souris (plus de 10.000) qui vivent tout près du centre ville (voir photo).

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Corenthin

Corenthin

Jeune globe-trotter originaire du Sud-Est de la France. Je suis passionné par le monde qui nous entoure, l'environnement, la nature et les cultures locales. Actuellement basé en Asie, je prends du temps pour rencontrer les locaux et retranscrire mes impressions et anecdotes sur la toile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *