Alcheringa

Wwoof 7 – St Marys (Tasmania)

Exemple de Wwoof en Australie (Tasmanie)

Suite de mon aventure en solo en Tasmanie, destination le nord-est de l’île. Je vais cette semaine à la SeaView Farm, cette ferme n’est pas comme les autres car elle accueille aussi des touristes qui peuvent loger sur place. Franck et Julia produisent des myrtilles, de l’ail et ont plus de 150 bœufs (pleins de moutons aussi!).

Je resterai 10 jours à la SeaView Farm avant de reprendre la route pour Bicheno puis Hobart à la fin du mois.

St Marys en quelques mots…

St Marys est située sur la côte-Est de la Tasmanie. Avec une population de seulement 600 personnes, vous avez la garantie d’être au calme.

Le premier européen ayant débarqué dans la région est le capitaine Tobias Furneaux en 1773. Il a fallu attendre les années 1840 et la création d’une prison avec plus de 300 détenus pour qu’une route à travers la montagne voit le jour. Les prisonniers ont construit la route entre 1843 et 1846.

L’arrivée du chemin de fer en 1866 a conduit à une croissance de la ville. L’Elephant Pass a été achevé en 1888. La ligne de chemin de fer qui était autrefois si vitale pour la santé de la ville est maintenant fermée alors que la gare est encore présente.

St Marys est proche de nombreuses attractions locales: vous pouvez essayer l’ascension difficile de St Patricks Head, ou le South Sister Peak plus accessible. Il ya aussi des vues spectaculaires depuis Elephant Pass

Mon expérience Wwoof à St Marys…

Le bus Calow Coach (TassieLink) m’a déposé à St Marys en début d’après-midi, Franck mon nouvel hôte m’attendait à l’arrêt. Il pleuvait des cordes ce jour là, le paysage était caché sous un brouillard épais. La route  pour se rendre à la SeaView Farm est un chemin de terre très sinueux qui ne semble jamais s’arrêter.

Franck m’a proposé un petit boulot rémunéré pour les jours à venir, il cherche du monde pour ramasser ses myrtilles car une partie de sa main d’œuvre part le jour même. J’ai donc accepté sa proposition et commencé le travail le jour suivant avec deux autres Wwoofeurs Canadiens, une Italienne de passage et un autre jeune qui vit dans les environs.

Le cadre de travail est très agréable, les pieds de myrtilles se trouvent en contre bas de la propriété et la vue sur l’océan et les collines limitrophes est tout simplement magnifique. Franck a plus de 2800 pieds de myrtilles, il les conditionne sur place et les vend aux supermarchés du Victoria et New South Wales.

J’ai logé dans le sky cottage réservé aux touristes mais aussi aux Wwoofeurs de passage, la cuisine est immense et le salon avec son petit poêle à bois est des plus confortable.

J’ai commencé le travail le premier jour avec Jordan (Wwoofeur Canadien), nous avons enlevé l’ancienne culture qui sépare les différentes parcelles de la ferme. Nous nous sommes équipés d’un bon harnais, d’une chaîne métallique et d’un pick up afin d’arracher (oui c’est le bon mot) les anciens poteaux et le grillage enfuient sous la terre.

Les jours suivants nous avons commencé le picking (la cueillette) des myrtilles à 8h le matin. Équipés de sceau et de petits cartons à notre nom nous avons cueilli les précieux fruits sans interruption jusqu’à 13h, c’est 4$/kilos donc il faut aller vite !

Nous avons quand même eu le temps pour visiter les environs et notamment les hauteurs de la SeaView Farm  qui offre un magnifique panorama (voir photo) puis plus tard dans la semaine nous avons pris le 4X4 à Franck pour explorer la célèbre Bay of Fires au nord de St Helens (environ 1h de route).

J’ai aussi pu assister à une séance de chasse nocturne, les opossums trop nombreux sur la propriété de Franck s’attaquent aux pieds de myrtilles malgré la présence d’une clôture…  Pour lutter contre ce problème il chasse ces derniers, notre tireur du soir était Jordan. Cinq opossums ont péris ce soir là et deux wallabies  qui ont croisé notre route (ils ont fini au barbecue), l’expédition c’est faite en pick up, j’étais à l’arrière pour éclairer la voie avec le projecteur.  Cette aventure sanguinaire restera un très bon souvenir surtout pour nos amies Faron (Canadienne) et Alexandra (Italienne)…

Avec Faron nous avons eu le courage de nous lever à 5h du matin pour tenter d’apercevoir un ornithorynque en contre bas de la ferme.  Et… en plus d’assister à un magnifique levé de soleil nous avons eu la chance d’en apercevoir un mais ça a été plus compliqué pour le photographier… (la preuve en image).

Nous avons fini de cueillir les myrtilles au bout de 3 jours et nous les avons conditionné pendant 2 jours. Faron et Jordan ont quitté les lieux peu après en direction de Melbourne et je suis resté avec Julia et Franck encore pendant 4 jours le temps de les aider à élaguer quelques arbres puis broyer les branches.

Je garderai un excellent souvenir de cette expérience picking à St Marys, la SeaView Farm est magnifique. Julia et Franck sont de très bons hôtes rien à dire j’ai adoré les longues discussions avec Franck à propos des analyses de sol et du rôle des minéraux pour la croissance des plantes, ce fut très instructif pour moi et surtout très bon pour améliorer mon vocabulaire en anglais.

Puis merci Julia pour les leçons d’anglais le matin surtout les exercices de prononciations : French accent… yes but no worries mate !

ATTENTION : Si vous souhaitez faire du Wwoofing dans les environs, je vous déconseille fortement les hôtes à Scamender, ils ont une très mauvaise réputation et j’ai pu en discuter avec différents Wwoofeurs qui s’y sont aventurés donc be careful don’t go in this place !

 

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Corenthin

Corenthin

Jeune globe-trotter originaire du Sud-Est de la France. Je suis passionné par le monde qui nous entoure, l'environnement, la nature et les cultures locales. Actuellement basé en Asie, je prends du temps pour rencontrer les locaux et retranscrire mes impressions et anecdotes sur la toile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *