Alcheringa

Le Wwoofing en Australie

Qu’est ce que le WWOOFING ?

  L’idée de WWOOF est de mettre en relation des personnes désireuses de découvrir et de participer au monde agricole biologique et écologique avec des fermiers, des professionnels de cet univers.

Le wwoofing repose sur l’échange. Les hôtes offrent la nourriture, l’hébergement et les occasions d’apprendre contre une assistance en maraîchage, jardinage ou tout autre travail agricole. Le wwoofing exclut tout échange monétaire et propose justement un modèle alternatif. Cela demande au wwoofer de s’investir et à l’hôte de partager son savoir-faire. Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un travail. Le wwoofing est ouvert à tout le monde, quelque soit l’âge ou la nationalité.

Pas besoin d’être un fin connaisseur du compostage ou de l’apiculture ! L’ambition du wwoofing est aussi, grâce à ce partage de connaissances et à cette chaîne de rencontres, de diffuser les principes d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de défendre ainsi la biodiversité. Le wwoofing permet également de favoriser la communication au sein du mouvement de l’agriculture biologique et de créer des liens entre citadins et ruraux.

Qui sont les hôtes ?

Les profils s’avèrent extrêmement variés. Vous pouvez aussi bien trouver une exploitation agricole qu’une famille. De nombreux particuliers proposent en effet d’accueillir des wwoofers pour participer à leur chantier d’éco-construction, l’entretien de leur potager ou de leur jardin. Tous ont en commun les principes de l’agriculture biologique. Les hôtes ont envie de vous faire découvrir leur mode de vie, leur savoir-faire et leur région. Pour des fermiers qui vivent dans des régions reculées et n’ont pas souvent l’opportunité de voyager, le wwoofing est l’occasion de rencontrer des personnes du monde entier. Les hôtes partagent leur quotidien avec les wwoofers et les intègrent dans leur mode de vie, qui peut être très éloigné du vôtre. Il est donc essentiel de les respecter, de s’adapter et d’avoir envie de découvrir des façons de vivre alternatives.

____________________

  Le WWOOFING en Australie

C’est le travail volontaire dans des fermes biologiques via le réseau WWOOF (Willing Worker On Organic Farms). Le principe est le suivant : en contrepartie de votre travail à la ferme, on vous offre l’hébergement et le repas. C’est un très bon moyen de s’intégrer et de découvrir des gens et une culture. Suivant les fermes, les régions et la période de l’année, vous pourrez être amené à faire toutes sortes de petits boulots : couper du bois, nourrir les animaux, réparer une clôture, jardiner, cueillir des fleurs, ramasser des légumes, semer, planter, récolter, etc.

La durée quotidienne du travail doit correspondre à peu près à une demi-journée, soit entre quatre et six heures.

Les seuls critères requis sont les suivants :

  • être âgé d’au moins 17 ans;
  • avoir une condition physique en adéquation avec un travail à la ferme ;
  • être ouvert et positif. Généralement, un séjour minimal de deux nuits est demandé.

L’inscription est payante : 55 dollars personne et 65 dollars pour deux personnes. En contrepartie vous recevez :

  •  une carte de membre avec un numéro identifiant personnel, valable douze mois ;
  •  le « WWOOF Book » avec la liste et les coordonnées des fermes participantes au programme (essentiellement dans la Nouvelle-Galles du Sud, le Victoria et le Queensland);
  • une assurance qui vous couvre en cas de petits accidents sans gravité. L’inscription peut se faire en ligne ou par l’intermédiaire d’un agent.

En Australie, il existe plus de 2 600 exploitations affiliées au WWOOF. Lorsque vous êtes inscrit, vous êtes libre de contacter les fermes que vous souhaitez. Les conditions du séjour (type de travail, temps de travail, hébergement, durée du séjour, etc.) devront être définies au préalable avec la ferme.

Sources : WWOOF Australia, WWOOF France, Le guide du routard

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Corenthin

Corenthin

Jeune globe-trotter originaire du Sud-Est de la France. Je suis passionné par le monde qui nous entoure, l'environnement, la nature et les cultures locales. Actuellement basé en Asie, je prends du temps pour rencontrer les locaux et retranscrire mes impressions et anecdotes sur la toile.