Alcheringa

Prolongez l’aventure avec un 2ème WHV

Alors vous n’en avez pas eu assez? Passer jusqu’à 12 mois en Australie c’est déjà exceptionnel, mais quand on sait qu’un second WHV est possible, pourquoi s’en priver?

Nombreux sont ceux qui ignorent avant leur départ qu’il est possible de demander un deuxième WHV pour reprendre une grande part de Down Under.

Deux choix s’offrent à vous:

  • Prolonger votre séjour pour rester au maximum 12 mois supplémentaires,
  • Revenir en Australie pour un nouveau WHV.

Cependant, même si l’offre est aléchante, ce n’est pas aussi simple que pour l’acquisition du 1er visa.

En plus des critères qui vous avaient été imposés lors de l’obtention du premier visa (à voir dans cet article), vous devez remplir certaines conditions pour être éligible à l’obtention du 2nd WHV.

Les critères particuliers à remplir

Premièrement il faut avoir rempli les critères pour l’obtention de son premier visa. De plus le renouvellement du WHV n’est possible qu’une fois.

Des conditions particulièrement précises sont à prendre en considération bien avant de faire sa demande.

En effet, il vous faut cumuler 3 mois (88 jours) de jobs bien spécifiques, dans certaines régions de l’Australie. Pas si évident que pour le premier!

Les jobs approuvés peuvent faire partie des industries suivantes:

  • les productions végétales et animales
  • la pêche et la récolte des perles
  • la sylviculture et le bûcheronnage
  • l’exploitation minière
  • les métiers de la construction

Il y a quelques subtilités à connaitre malgré tout. Pour chaque job, le mieux est de vérifier en ligne.

Comme vous pouvez le constater, les secteurs en question sont ceux dans lesquels on trouve généralement du travail en tant que backpacker. Bonne nouvelle!

Toutefois il existe également un critère géographique! Les régions approuvées sont nombreuses mais méritent d’être vérifiées avant d’accepter un job pour votre second WHV. Jettez un oeil dans cette section sur le site officiel de l’immigration australienne. En général, vous pouvez oublier les grandes villes (surpeuplées de backpackers). Les australiens sont prêts à garder des travailleurs là où ils ont une vraie demande.

Si vous souhaitez prolonger votre séjour, vous devez faire la demander de deuxième WHV avant la fin du premier. Vous pouvez donc être en Australie pour faire la demande, mais votre premier WHV ne doit pas être expiré au moment de la demande. Pas possible de tricher!

Il est aussi possible de rentrer en France pour retourner en Australie dans le futur. Il vous sera alors permis de faire la demande de 2nd WHV depuis la France.

Que vous envisagiez de réaliser un deuxième visa en Australie ou en France, un critère important à garder à l’esprit est l’âge limite. En effet il n’est réservé qu’aux personnes de moins de 31 ans.

Autre info importante si vous n’êtes pas en Australie lors de la demande: comme le premier WHV, vous avez 12 mois pour rejoindre le territoire australien et profiter du 2ème visa une fois que celui-ci vous a été accordé.

En résumé : Les conditions pour le 2ème WHV

  • avoir entre 18 et 30 ans (compris).
  • avoir un passeport valide (pour au moins 6 mois).
  • ne pas avoir d’enfants à charge avec vous en Australie.
  • rejoindre le territoire australien.
  • si vous faites la demande depuis un autre pays : être en dehors de l’Australie quand le visa vous est délivré .
  • si vous faites la demande depuis l’Australie : être en Australie quand le visa vous est délivré.
  • pouvoir justifier  de 88 jours de travail cumulés (dans les industries précisées précédemment et dans les régions spécifiques de l’Australie, avec vos attestations, fiches de payes, identifiant de vos employeurs, etc.).

Australian Government - Department of Immigration and Border Protection

Les astuces et les pièges

En Australie, le 2ème WHV est un sujet de conversation récurrent entre backpackers. Nombreux sont ceux qui partent en quête du Graal. Cependant, vous vous rendrez vite compte que cette quête fait beaucoup de déçus et que certains employeurs ont identifiés le filon.

Les annonces pour des jobs conduisant au 2ème WHV pullulent sur gumtree et d’autres sites de recherches d’emploi. Mais attention, certains jobs sont taillés uniquement pour les backpackers désespérés qui veulent absolument leurs 3 mois avant la fin de leur premier visa. Certains jobs n’auront pas de scrupules à vous faire bosser comme des ânes. Dîtes vous bien que si vous vous y prenez tard pour compléter vos 3 mois, vos chances de trouver un job éligible s’amenuisent. Certains sont prêts à travailler pour 0 AU$ parce que l’échéance  approche. Alors ne tombez pas dans le piège, organisez vous à l’avance pour avoir le bon job, au bon endroit, au bon moment.

Un autre point crucial est à connaître. Votre dossier de candidature doit être solide et doit inclure des preuves!

L’élément le plus important est un document (employment verification form) signé par vos employeurs, qui atteste des périodes durant lesquelles vous avez travaillé à ses côtés. En addition, les fiches de paies et autres contrats sont aussi essentiels pour soutenir votre dossier. Réclamez donc ces informations à vos employeurs!

Encore une info, ce ne sont pas toutes les demandes de visa qui sont contrôlées. Certains tentent donc de prendre le risque de demander un deuxième visa, sans preuves, ou avec un faux relevé. Sachez toutefois que si cela a pu marcher pour un petit nombre, il y a aussi d’autres contrôles lors du passage à la frontière (entre 10 et 15% environ). Si vous revenez en Australie après une « pause » en France, les douaniers australiens peuvent vous demander ces justificatifs à votre arrivée à la frontière (relevés signés par l’employeur, fiches de paie, etc.). Et là, sans ces preuves, vous pouvez dire Bye Bye au 2ème visa. Lors du passage aux douanes, le service de l’immigration peut prendre contact avec vos employeurs pour confirmer l’exactitude de votre relevé. Mieux vaut pour vous que vous soyez restés en bons termes! En cas de fraude, vous pouvez risquez 3 à 5 ans d’interdiction de territoire, voire même 5000 dollars d’amende.

Mauvaise nouvelle pour les volontaires!

Le département de l’immigration a décidé d’exclure le travail volontaire (type Wwoofing / HelpX) du cadre d’éligibilité pour le 2ème WHV! Seuls les emplois encadrés par un contrat de travail sont acceptés à partir du 1er Décembre 2015. Les travaux volontaires ayant eu lieu avant cette date sont toutefois toujours valides.

Renseignez-vous au maximum sur le site officiel du gouvernement australien pour vous assurer que vous remplissez toutes les conditions avant de faire votre demande.

Ce deuxième visa est une vraie opportunité. N’hésitez donc pas à bien y réfléchir pour avoir toutes vos chances!

            

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Thomas

Thomas

Jeune ingénieur agronome, je suis un documentairivore atteint d'aventurite chronique.
Mon dada, c'est les plantes et ce qui se passe dans le sol.
Toujours en quête de découvertes, je prends grand plaisir à les partager avec les innombrables curieux qui m'entourent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *